Devis Construction Maison


5 437 professionnels en construction maison souhaitent vous aider

Vous recherchez un professionnel pour vos travaux de construction maison ?
Construction de maison individuelle
  • Saisissez votre demande en 1 min
  • Obtenez gratuitement jusqu'à trois devis
  • Choisissez celui qui vous convient le mieux

Faire construire sa maison : quel budget prévoir ?

Dès que vous envisagez de faire construire, afin d’obtenir des conseils et un chiffrage très précis de votre future édification, vous pouvez faire une demande de devis construction. Un maçon ou un constructeur pourra prendre en charge l’ensemble de votre projet et vous conseiller sur la solution qui vous convient : Il prendra en compte la surface disponible pour construire, une première idée du budget ou du taux d’endettement possible, vos besoins très spécifiques (élévation sur terrain nu, agrandissement, rénovation …), vos objectifs (rapidité du chantier, bâtiment HQE…) Dans ce sens, il pourra vous aider à choisir le type de construction à lancer si vous le désirez…

Si votre projet est de faire construire votre maison sur un terrain que vous possédez peut-être déjà ou que vous allez acheter,  vous pouvez alors choisir de faire appel à un constructeur de maison individuelle ou à un maçon traditionnel. Il va vous falloir définir quel type de logement vous souhaitez : maison de plain-pied ou à étage, le style, bien fixer vos exigences pour penser la globalité du projet. Demandez de faire étudier votre projet,  en remplissant ci-dessus le formulaire de devis de construction de maison, vous ferez ainsi chiffrer le coût, et planifier la durée du chantier par plusieurs professionnels parmi lesquels vous choisirez. Le cout de construction de votre maison va dépendre de plusieurs facteurs : niveau de qualité, indice régional, choix de matériaux etc,

Pour toute demande de devis, E-travaux vous contacte dans les 2 heures (seulement les jours ouvrés, prévoir un délai supplémentaire pour la nuit et les jours fériés). Votre besoin est défini au téléphone de façon à identifier les professionnels les mieux adaptés à votre projet. En général sous les 2 jours, de 1 à 3 entreprise de construction vous contacte, prend rendez-vous pour vous proposer les projets de maison individuelle et évaluer les travaux nécessaires.

Les jours suivants, vous recevrez les devis des entreprises différentes et donc concurrentes que vous pourrez comparer.

Il ne vous reste plus qu’à choisir !

Infos en + : 

  • Les devis doivent tous contenir les propositions chiffrées, détaillées des fournitures (matériel, marque, puissance, accessoires..) et des travaux très précis envisagés par ces entreprises.
  • Les études reçues ne vous engagent pas aux entreprises. Un minimum de savoir-vivre est cependant attendu de votre part : ne faites pas perdre de temps à des artisans si vous n’avez aucune intention de faire de travaux !

Les travaux de construction de la maison : prix et part du budget global ?

Le prix moyen de construction hors terrain varie en fonction du type de construction et du professionnel choisi. A titre indicatif, les honoraires varient entre 1000 EUR/m2 habitable pour une société de construction low cost à 1500 EUR/m2 habitable pour un professionnel haut de gamme et jusqu'à 2000 EUR/m2 habitable pour un architecte.

Le prix moyen hors terrain pratiqué par les constructeurs de maisons individuelles dans le cadre d'une construction sur plan revient à environ 100 000 EUR pour une superficie comprise entre 80 et 140 m2. Ce montant peut facilement atteindre 270 000 EUR voire plus pour une habitation haut de gamme couvrant une surface entre 140 et 250 m2. 

A l'inverse, si vous faites le choix d'une maison prête à finir, elle vous reviendra entre 30 et 50 % moins cher. On entend par maison prête à finir, une construction où seul le gros œuvre est  livré (fondations,  murs, huisseries et  toit). Le restant, (isolation, plomberie, électricité, revêtement de sol, peintures et tapisseries) restera à votre charge.

Dans un budget global, le cout construction (hors le cas d'une maison prête à finir) représente plus de 60 % du budget total soit environ les 2/3 du budget global si l'on tient compte de l'acquisition du terrain qui représente environ à elle seule le tiers du budget. Le prix de revient d'une construction comprend : 

  • Le coût de la construction proprement dite
  • Le coût du plan
  • La rémunération du maître d'oeuvre. Les honoraires d'un architecte peuvent atteindre 8 à 12 % du montant total de la maison. Ils peuvent également être inclus dans le CCMI contrat de construction de maison individuelle.
  • Les dépenses liées aux travaux de branchement aux réseaux collectifs.

Conseils : 

Si vous gardez des travaux à votre charge, (travaux réservés), faites apparaître le détail de ces travaux dans votre CCMI contrat de construction de maison individuelle. Pour quelques travaux de peintures, de revêtement de sol ...etc vous pouvez réaliser un gain de l'ordre de 15 à 30 %. Mais attention, si vous n'êtes pas bricoleur à ne pas faire de fausses économies. Si vous changez d'avis, vous avez 4 mois après la signature du contrat pour renoncer à la prise en charge des travaux.

Info en + : 

Il ne faut pas croire que plus le constructeur coûte cher, plus il est compétent.  Dans le domaine de la construction immobilière, des prix élevés ne sont pas forcément synonymes d'efficacité. Pour faire le bon choix de l'entrepreneur, fiez-vous plutôt au bouche à oreille.

Les facteurs qui vont varier le prix d'une maison individuelle ?

Le coût global d'un projet de construction est influencé par différents facteurs. On citera pour exemple :

  • La forme de la maison : une habitation compacte aux lignes simples, droites, carrées sera moins onéreuse qu'un bâtiment avec des ailes ou au style plus fantaisiste. Même chose pour une maison mitoyenne ou semi-mitoyenne (accolée par le garage) qui sera moins chère qu'un habitat individuel. Cette différence de prix s'explique par la moindre quantité de matériaux comme des enduits de façade par exemple.
  • Le coût d'une construction au m2 d'une maison à étage est moins cher que celui d'une maison de plain-pied. Pour la même surface habitable, une maison sans étage nécessite plus de terrain, des travaux de terrassement plus importants et une plus grande surface de toiture. 
  • Une maison bioclimatique au top des performances énergétiques BBC équipée des dernières technologies ou la construction d'une maison passive permet de réaliser des économies conséquentes à long terme mais augmente de 10 à 20% le coût total du projet. En revanche certains avantages fiscaux lui sont attachés. 
  • Certains matériaux comme une ossature bois, les briques monomur pour une bonne isolation, ou des ardoises pour une finition traditionnelle peuvent aussi générer un surcoût.
  • Des prestations "en kit" peuvent au contraire faire baisser de façon très conséquente le budget nécessaire. Par exemple une maison à ossature bois classique et montée par un artisan coûte souvent autour de 1050EUR le m2 (hors terrain et sans aucune maçonnerie) contre 360EUR le m2 pour une maison en bois en kit que le client met lui-même en forme. 

Info en + : 

Depuis 2013, toute construction nouvelle de maison individuelle doit  se conformer à la Règlementation Thermique dite « RT2012 ». 

Les autres travaux à évaluer dans votre projet de maison neuve

Du raccordement à la clôture de jardin en passant par l'aménagement intérieur, de nombreux éléments sont à prendre en compte et à rajouter pour évaluer le montant total d'une construction neuve. 

  • Le raccordement aux réseaux collectifs est une étape essentielle mais néanmoins coûteuse. Pour bénéficier d'un terrain viabilisé avec accès à l'eau potable, aux eaux usées,  à l'électricité et au téléphone, il vous en coûtera au minimum 3000EUR pour un terrain en lotissement et de 5000 à 10000 EUR s'il se situe hors lotissement. Le tarif varie également en fonction de l'inclinaison du terrain et de la distance séparant la maison au raccordement réseau.
  • Les finitions : avoir du goût coûte cher ! Le choix des équipements et des finitions d'un logement peuvent faire exploser le prix au m2. Si vous choisissez une cuisine design, conçue sur-mesure, des menuiseries alu, un plancher en bois massif, un chauffage au sol, un toit terrasse accessible, le prix au m2 passera facilement du simple au double.
  • Pour clôturer votre propriété : les prix varient de 1 à 10.
    • Pour 100 m de clôture grillagée comptez entre 1400 et 1750 fourniture et pose comprise
    • Pour une clôture PVC comptez entre 45 et 100 EUR le mètre linéaire
    • Pour une clôture de maçon de 60 cm de hauteur comptez 143 EUR ttc le mètre linéaire (donc pour soit 100m il faudrait  compter 14300 euros).

Info en + : 

 En confiant la réalisation de votre clôture à un professionnel vous pouvez bénéficier selon les cas d'un taux réduit de TVA à 7 % sur les matériaux et la main-d'oeuvre.

Achat du terrain, les frais et taxes à prévoir dans la facture de la maison

Pour chiffrer la globalité d'une construction neuve, il faut également prendre en compte le prix d'achat du terrain et d'autres frais et taxes. Le terrain compte pour 1/3 du prix total de votre projet de construction. Le prix du terrain dépend cependant de la superficie, de l'emplacement (quartier, proximité des services publics) et surtout de la zone géographique où il se situe. En effet, le prix médian d'une parcelle à bâtir est de 138 000EUR* dans la région Provence Alpes Côte d'Azur contre 43 000EUR dans le Poitou Charentes...(*chiffres insee). Sans parler de la région parisienne.

Avec l'achat du terrain à un promoteur ou particulier prévoyez également :

  • Le bornage du lotissement (entre 600 et 1500 EUR) 
  • L'étude du sol (entre 1000 et 4000 EUR) Elle est réalisée par un géotechnicien pour déterminer précisément les caractéristiques du sous-sol et en déduire le type et le dimensionnement de fondations adaptées.
  • La TVA et les taxes diverses : la TVA sur la construction de maison neuve est à 20%. A cela il faudra rajouter diverses taxes comme la taxe d'urbanisme collectée au profit des collectivités locales basée sur la surface de plancher de la construction. 
  • Les frais de notaire : environ  7 %
  • Les frais liés au crédit immobilier : si vous empruntez pour financer votre projet, le crédit ne sera pas gratuit! Pensez au coût final de votre projet qui inclura les intérêts du prêt, les assurances garantissant l'emprunt  et les frais de dossier. Le montant cumulé des frais liés au crédit s'élève en moyenne à 7 % du capital emprunté.

Conseils : Une fois votre maison terminée, n'oubliez pas de prendre en compte votre nouvelle taxe d'habitation et les impôts fonciers qui incombent à tout propriétaire et dont le montant varie selon le foyer et d'une commune à l'autre. A noter que le certificat d'urbanisme et le permis de construire sont délivrés gratuitement.

Info en + :

Pour l'assurance de votre prêt, depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon vous autorise à choisir votre assureur. N'hésitez pas à faire jouer la concurrence et n'ayez aucun scrupule à refuser l'assurance proposée par votre banque si à garanties égales vous en trouvez une autre moins chère !

« Assurez » votre projet : les garanties et assurances à demander

  • L'assurance dommage ouvrage à souscrire avant l'ouverture du chantier couvre les préjudices survenus après la réception des travaux : comptez entre 3000 et 6000 EUR selon les garanties couvertes. Elle permet d'obtenir un remboursement et la remise en état des zones sinistrées sans avoir recours à une décision de justice. Un constructeur sérieux vous la proposera automatiquement ou l'inclura directement dans ses tarifs.

Les assurances à demander : La loi Spinetta et le Code des Assurances (article 241-1), ont rendu obligatoire pour tout professionnel et entreprise du bâtiment, désignés comme « constructeurs »  la souscription à une assurance  ou garantie décennale.

  • L'assurance biennale prend effet à la fin de la garantie de parfait achèvement et vous assure durant une année supplémentaire pour tous les éléments indépendant du bâti (plomberie, éviers...)
  • La garantie décennale prend  effet à la fin de la garantie de parfait achèvement et vous assure durant 9 ans pour tous les sinistres liés au bâti et nécessitant des réparations importantes.
  • Si vous avez signé un CCMI, le constructeur doit vous fournir une garantie de livraison aux prix et délais convenus.

Conseil : Si votre constructeur ne vous présente pas spontanément son attestation d'assurance décennale, pensez à la demander.

Info en + : 

 Les professionnels du BTP soumis à l'obligation d'assurance décennale doivent mentionner sur leurs devis et factures certaines données telles que :

  • Les coordonnées de l'assureur (ou du garant)
  • La couverture géographique de la garantie ou du contrat.
 
Top