Travaux de plaques de plâtre : conseils, prix au m²

plaques de platre

Avec les plaques de plâtre, donnez forme à votre maison. Aménager son espace intérieur, isoler, cloisonner, installer un faux-plafond... les plaques de plâtre offrent de multiples utilisations en neuf comme en rénovation. Leur mise en place sur des rails ou ossature métallique est relativement simple et ne nécessite pas des talents de bricoleur virtuose sous réserve de respecter une certaine rigueur et le suivi de certaines règles de mise en œuvre. Les plaques de plâtre, faciles à manipuler vous permettront de façonner et d'agencer votre intérieur comme vous le souhaitez.  

Les plaques les plus couramment utilisées

Le Placoplatre® (groupe Saint-Gobain) représente une excellente formule pour les finitions de plafonds, pour cloisonner ou pour cacher d'éventuels défauts. Cette solution sera également utilisée comme isolant thermique et acoustique.

On distingue 3 catégories de plaques de plâtre.

  • les plaques de plâtre simples,
  • les plaques de plâtre ignifuges 
  • les plaques de plâtre hydrofuges

Ces différences, avec leur surface, vont déterminer et faire varier le prix.

Les plaques les plus couramment utilisées sont les plaques de BA13 caractérisées par une tranche droite et des bords arrondis alors que les SB13 ont une tranche en angle sortant. On trouve également des plaques de 10 et 12,5 cm. La hauteur varie aussi entre 100 cm et 250 cm.

Quelques exemples de prix des plaques de plâtre vendues seules 

  • Plaque simple BA13 : Environ 2 euros /m2
  • Plaque hydrofuge BA13 : Entre 6 et 10 euros /m2
  • Plaque ignifugée BA13: Environ 8 euros

Vous souhaitez entreprendre les travaux de pose vous-même ? Votre guide en quelques étapes

La pose de ces éléments peut être réalisée par vous-même. Si vous utilisez des plaques hydrofuges veillez à ce qu'elles ne soient pas exposées dans un lieu trop humide au risque qu'elles se déforment.

  1. Tracez l'emplacement de vos cloisons au sol sans oublier de prévoir celui des huisseries ou ossatures de portes. Votre tracé sera fait de 2 traits avec un espacement égal à l'épaisseur de 2 plaques de plâtre et d'un rail.
  2. Répétez l'opération sur les murs d'appui
  3. Avec un niveau, une règle ou un fil à plomb déterminez également l'emplacement des rails sur vos plafonds.
  4. Sectionnez ces ossatures métalliques avec une pince coupante ou scie circulaire de manière à les mettre à la bonne dimension
  5. Fixez-les au sol et au plafond avec des chevilles spécifiques pour plâtre ou des chevilles à vis (ou cheville à frapper pour le sol) en tenant compte de la nature du sol. Espacez-les de 60 cm.
  6. Posez vos montants, le premier et le dernier doivent être fixés sur une paroi existante. Enlevez 1 cm de longueur à vos montants et posez-en un tous les 60 cm.
  7. Découpez une plaque en enlevant 1 cm par rapport à la hauteur nécessaire. Lorsque vous allez la placer en commençant par le bas, mettez des cales au-dessous de manière à laisser 1 cm de vide pour protéger la cloison de l'humidité.
  8. Vissez votre plaque sur les montants avec des vis à plaques de plâtre tous les 30 cm et vissez-les également sur les ossatures métalliques du haut.
  9. Prévoyez le passage des fils et boîtiers électriques en vous servant d'une scie cloche.
  10. De l'autre côté des plaques vous pouvez mettre de la laine minérale et placer ensuite des plaques pour emprisonner l'isolant. Elles devront être décalées les unes par rapport aux autres pour alterner les joints. Pensez aussi à décalez les vis pour qu'elles ne se rencontrent pas. Rebouchez les jointures avec du mortier colle.
  11. Appliquez une couche d'enduit de finition et une bande spéciale.
  12. Appliquez une deuxième couche d'enduit de finition.

Dans le doute, confiez vos travaux à un artisan plaquiste ...! 

Vous souhaitez faire appel à un artisan ? Voici, à titre indicatif quelques travaux d'habillage effectués par un plaquiste et facturables au m2. Les prix proposés par ces professionnels comprennent généralement la fourniture, la pose avec jointage et parfois la pose avec un isolant type laine de verre.

Le prix de la pose est estimé entre 20 et 45 euros /m2, selon la difficulté du chantier. A cela s'ajoute le taux moyen horaire main-d’œuvre. Pour la pose de plaques de plâtre, le taux horaire moyen d'un plâtrier varie entre 35 et 45 euros HT.

Il varie selon la zone géographique, selon l'artisan choisi, en fonction des des délais exigés et selon la nature des travaux, de la difficulté, de l'accessibilité du chantier et du temps passé. Pour cette raison les travaux en rénovation seront souvent facturés plus chers que ceux réalisés dans le neuf.

A titre d'exemple pour une pose sur mur séparateur, fournitures, enduit, ponçage et peinture compris, comptez environ 90 euros /m2 tout compris.

Pour avoir une idée vraiment plus précise des prix pratiqués pour la pose de plaques de plâtre, il est vivement recommandé de demander plusieurs devis pour la pose des plaques de plâtre.

  • Habillage en béton avec plaque collée environ 16,50 euros /m2
  • Pose d'une plaque ultra-thermique (Complément d'isolation thermique des murs périphériques) entre 10 et 25 euros
  • Pose d'une plaque en polystyrène expansé entre 33 et 36 euros (utilisé principalement contre le bâti, côté intérieur.)
  • Pose d'une plaque de Placo® + laine de verre sur cloison intérieure : 57 euros /m2
  • Pose d'une plaque de plâtre avec un isolant laine de roche environ 23,50 euros
  • Pose d'une séparation alvéolaire environ 20 euros
  • Pose de carreaux de plâtre, comptez entre 23 et 45 euros selon l'épaisseur du plâtre
  • Pose d'une plaque de BA13 pour cloisons 35 euros
  • Pose d'une plaque de BA13 pour plafonds 40 euros
  • Pose d'un plafonnement en plaques de plâtre pour des combles aménagés entre 42 et 47 euros.

Laisser un avis sur : “ Travaux de plaques de plâtre : conseils, prix au m² ”

Top