Une chaudière gaz à basse température, une bonne idée ?

Chaudière gaz à basse température

La chaudière gaz basse température pour chauffer mieux à moindre coût. Au moment de remplacer votre ancienne chaudière vous hésitez à choisir une chaudière basse température ? De plus en plus performants ces modèles vous permettent de vous chauffer agréablement et de réaliser de substantielles économies sur votre facture d'énergie. 

La performance d'une chaudière mesurée par le rendement dépend surtout de la quantité de chaleur évacuée avec la fumée. En clair plus votre installation utilise la chaleur produite par la combustion, plus elle est performante et plus elle est économique en termes d'énergie. L'idée est donc d'utiliser le plus possible la chaleur contenue dans les fumées.

Le principe du chauffage à basse température

Il est le même que celui d'une chaudière standard. En basse température la chaudière brûle du fioul ou du gaz pour produire de la chaleur et chauffer l'eau de chauffage ou celle affectée aux besoins sanitaires.

Alors que les chaudières classiques, énergivores et peu économiques, fonctionnent au moyen d'une température d'eau interne élevée et rejettent leurs fumées chaudes via un tirage naturel, les chaudières basse température sont conçues de manière à chauffer l'eau du réseau de chauffage en limitant la température à 40°C contre 90°C pour les chaudières classiques. Elles rejettent ainsi les fumées à plus basse température pour offrir un meilleur rendement (il faut donc moins d'énergie pour les mêmes besoins) et assurer un confort de qualité. Pour 1 kWh d'énergie consommée, elles diffusent 0,9 kWh de chaleur.

Pour augmenter le rendement vous pouvez baisser au maximum la température des fumées mais jusqu'à une certaine limite. Si les fumées sont trop froides, la vapeur d'eau qu'elles contiennent condense.

Les modèles basse température abaissent donc le plus possible la température des fumées sans produire de condensation dans le corps de chauffe. (Le point de rosée, c'est à dire la température à partir de laquelle la vapeur d'eau condense est de 56°C pour les fumées issues de la combustion de gaz naturel). L'évacuation des fumées est limitée par des turbulateurs à l'intérieur du corps de chauffe afin de générer un meilleur échange de calories entre les gaz émis et l'eau de chauffage.

Quels sont les avantages des chaudières à basse température?

  • Proposées en chaudière murale, au sol ou en colonne, elles conviennent à toutes les configurations d'habitat et en rénovation à toutes les installations de chauffage. Elles peuvent ainsi s'adapter à des émetteurs de chaleur surdimensionnés comme c'est le cas pour certains radiateurs.
  • Elles réduisent le coût de votre facture énergétique en vous faisant bénéficier de 15 % d'économie d'économies de chauffage. Au stade actuel de mise en application des technologies par les fabricants, ces chaudières représentent à court terme, l'investissement le plus économique au regard du prix. Les modèles basse température dernière génération même s'ils sont moins économiseurs d'énergie à modèle équivalent que les chaudières à condensation, le sont toujours plus que les chaudières classiques ou basse température âgés d'une dizaine d'années.
  • En consommant moins d'énergie elles préservent les ressources naturelles de la planète et limitent les rejets de CO2 de l'habitat et leur impact sur l'environnement au niveau des gaz à effet de serre.
  • Elles permettent de concilier système de chauffage et d'eau chaude sanitaire
  • Elles diffusent agréablement et de manière uniforme la chaleur dans tout le logement.
  • Elles permettent d'alimenter également un plancher chauffant basse température ou des radiateurs à chaleur douce.

Question entretien

L'entretien d'une chaudière gaz basse température est limité à 2 ramonages par an du conduit de fumée. Un technicien évaluera les performances de votre appareil (rendement, émission de polluants...) au moyen d'un analyseur de combustion. Un bon entretien préservera la durée de vie d'une chaudière basse température que l'on estime en moyenne à 20 ans.

Quelques inconvénients cependant 

Il faut savoir qu'une chaudière basse température n'offre un rendement optimum qu'avec des radiateurs ou un plancher basse température. Si votre installation est constituée de radiateurs haute température vous devrez les changer pour que votre nouvelle chaudière fonctionne correctement.

Depuis le 1er janvier 2009, ce type de chaudière n'est plus éligible au crédit d'impôt.

Financer une chaudière gaz basse température

Avant de vous engager, demandez plusieurs devis pour une chaudière gaz basse température. Le prix d'une chaudière gaz basse température se situe entre 3 000€ et 7 000€ pour les modèles les plus sophistiqués. Comptez environ 900€ de frais d'installation d'une chaudière basse température. La dépense est cependant vite rentabilisée par les économies d'énergie quelle permet de réaliser, à savoir de 12% à 15 % par rapport à une chaudière standard.

Cet équipement n'est donc pas éligible au crédit d'impôt mais fait l'objet d'autres aides pour son financement.

  • La subvention de l'ANAH attribuée sous condition de ressources permet l'acquisition de cette installation. Le logement doit être achevé depuis au moins 15 ans et les travaux terminés dans l'année suivant l'obtention de la subvention. Le propriétaire du logement doit également occuper le logement pendant un minimum de 6 ans en tant que résidence principale.
  • L'aide de solidarité écologique de l'ANAH dans le cadre du programme "Habiter Mieux". Elle s'élève à 3 000€ et va de pair avec la subvention. Elle est accordée sous réserve que le projet induise un gain de performance énergétique de minimum 25 % et que le territoire où se trouve le logement concerné ait fait l'objet d'un Contrat Local d'Engagement (CLE).
  • La TVA à taux réduit à 10 %. Vous ne pourrez pas bénéficier du taux à 5,5 % applicable sur les chaudières à condensation qui sont, elles, éligibles au crédit d'impôt.
  • Le dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE) mis en place par le gouvernement prévoit une prime pour vos travaux de rénovation. Le dossier d'obtention est à remplir auprès de votre fournisseur de chaudière. Cette prime s'élève entre 100 et 200€ TTC
  • Les aides locales. Consultez votre mairie ou le Conseil Général de votre département. Des primes Eco Energie sont prévues et leur montant varie selon le département concerné.

Recevez 3 devis de chaudière gaz

Vous recherchez un professionnel pour vos travaux de chaudière gaz ?
  • Saisissez votre demande en 1 min
  • Obtenez gratuitement jusqu'à trois devis
  • Choisissez celui qui vous convient le mieux

Laisser un avis sur : “ Une chaudière gaz à basse température, une bonne idée ? ”

Top