Tout sur la pompe à chaleur air-eau

qu'est-ce-qu'une pompe à chaleur air-eau ?

Publié par Olesya K. | 15.12.2014

 

La pompe à chaleur air-eau, une solution économique et écologique. Parmi les diverses avancées technologiques qui permettent de diminuer la consommation d'énergie et donc l'empreinte écologique liées au chauffage, la pompe à chaleur de type air-eau occupe une place de choix. Equipement supplémentaire implanté sur une installation de chauffage central déjà existante, ou bien système principal équipant un logement neuf ou rénové, elle permet d'économiser jusqu'à deux tiers des dépenses énergétiques. Elle bénéficie en outre d'aides financières et fiscales des pouvoirs publics, qui contribuent de manière importante à son amortissement.  

Installation de la pompe à chaleur et fonctionnement

Le principe de base d'une pompe à chaleur air-eau consiste à capter les calories présentes dans l'air extérieur pour les restituer à l'intérieur de votre logement, via les circuits hydrauliques dédiés au chauffage et/ou à l'eau chaude sanitaire. Monobloc ou bibloc, elle est principalement constituée d'un compresseur et d'un module hydraulique qui font appel à un gaz frigorigène pour le transfert et la restitution des calories. Elle fonctionne à l'électricité.

Le choix du modèle, l'installation et l'entretien de la pompe à chaleur doivent être assurés par un professionnel agréé, seul garant de l'efficacité du système.

  • Pour un logement neuf ou rénové, une pompe à chaleur basse température (rendement optimal) permettra d'alimenter des émetteurs de chaleur tels qu'un plancher chauffant, des ventilo-convecteurs ou autres radiateurs spécifiques.
  • En cas de connexion à un circuit de chauffage préexistant, un modèle haute température (65°) fournira de l'eau suffisamment chaude à des radiateurs classiques (ce système est cependant plus gourmand en énergie électrique, et donc d'un rendement moindre). Cette installation est recommandée pour une rénovation dans la mesure où elle permet de conserver les anciens radiateurs. 

Dans tous les cas (système monobloc ou bibloc), les pompes à chaleur air-eau sont adaptables à de nombreux types de logement. Contrairement à d'autres dispositifs (notamment les systèmes géothermiques), elles n'exigent pas de surface extérieure (cour, jardin...) importante et n'entraînent pas de lourds travaux. Il faut cependant veiller à installer la partie extérieure de la pompe à chaleur le plus à l'abri possible des vents dominants et des intempéries, pour une meilleure efficacité et une plus grande longévité.

Investissement et économies de chauffage

Economies de chauffage et durabilité de l'installation sont les deux moteurs principaux qui poussent de plus en plus de propriétaires à s'équiper. Il s'agit en effet d'un investissement sur le long terme. Si les coûts de consommables peuvent être divisés par 3 par rapport aux factures d'un système de chauffage classique, le prix d'une pompe à chaleur air-eau, incluant les frais de pose et d'entretien, représente cependant une dépense conséquente.

Selon la nature du logement (neuf ou ancien, plus ou moins bien isolé...), sa surface habitable, le type d'équipement (basse ou haute température) et les conditions climatiques, ce coût peut varier entre 10 000 et 18 000 EUR (la fourchette est généralement de 12 000 à 15 000 EUR pour une surface à chauffer de 100 m²).

Le rendement d'une pompe à chaleur se définit par son COP (coefficient de performance). Plus il est élevé, plus la quantité d'énergie thermique injectée dans le circuit hydraulique est importante par rapport à l'énergie électrique nécessaire au fonctionnement du dispositif. Ce taux est généralement égal ou supérieur à 3,4 (3,4 kWh d'énergie produite pour 1 kWh d'énergie consommée, taux minimum pour bénéficier des aides au financement). Dans des conditions climatiques rigoureuses (températures fortement négatives), ce taux de conversion ne sera pas toujours suffisant pour obtenir une température satisfaisante de l'eau dans le circuit, et il y aura de surcroît une surconsommation d'électricité. C'est pourquoi il est conseillé de conserver un système de chauffage traditionnel qui interviendra en relève de la pompe à chaleur en cas d'insuffisance passagère.

Aides financières à l'installation et crédit d'impôt

De nombreuses incitations financières des pouvoirs publics sont destinées à promouvoir les énergies propres et renouvelables. Le principe même des pompes à chaleur air-eau en fait donc un dispositif éligible à ces aides. Cette éligibilité est toutefois soumise à une condition sine qua non : la pompe à chaleur doit impérativement être posée par un installateur labellisé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Outre cette éligibilité, un tel professionnel agréé vous fournira en amont la garantie d'un devis pour une pompe à chaleur air-eau parfaitement adaptée à vos besoins et à la configuration des lieux, ainsi que l'opportunité d'un contrat d'entretien fiable au meilleur prix.



Deux types d'incitations sont proposés :

  • les aides directes au financement de l'installation proprement dite,
  • et les avantages fiscaux sous forme de taux de TVA réduit et de crédit d'impôt.

Les aides initiales, parfois cumulables, sont du type prime Energie, prime de Rénovation Thermique, Eco-prêt à taux zéro, subventions de l'ANAH (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat). La liste n'est pas limitative et évolue en fonction des années. Selon les cas, ces aides sont délivrées par l'État, la Région, le Département ou même la Commune. Quant au crédit d'impôt de 30% des dépenses engagées, il est octroyé sous conditions et plafonné selon la composition de votre foyer fiscal. Contrairement à une réduction d'impôt, vous en bénéficiez même si vous n'êtes pas imposable, sous la forme d'un versement de la somme par le Trésor Public.

Les arguments en faveur d'une pompe à chaleur, et notamment d'un modèle de type air-eau, sont donc nombreux, tant au niveau financier qu'à celui de l'indispensable transition énergétique. L'investissement initial, fortement soutenu par les aides financières publiques et autres avantages fiscaux, se voit favorisé par des perspectives d'amortissement plus rapides et de réelles économies en matière de consommation énergétique. Grâce à l'intervention d'un professionnel labellisé RGE, votre installation bénéficiera d'une efficacité optimale, adaptée aux conditions climatiques de votre région et à la configuration du logement à équiper, qu'il soit neuf ou ancien.


Recevez 3 devis de pompe à chaleur air-eau

Vous recherchez un professionnel pour vos travaux de pompe à chaleur air-eau ?
  • Saisissez votre demande en 1 min
  • Obtenez gratuitement jusqu'à trois devis
  • Choisissez celui qui vous convient le mieux

Laisser un avis sur : “ Tout sur la pompe à chaleur air-eau ”

Top