L’aménagement de combles

amenagement des combles

L’appartement ou la maison devient souvent plus étroit lorsque les enfants deviennent des grands adolescents, ou quand la famille se recompose. Pour remédier à cette situation, vous pouvez aménager vos combles. Par ailleurs, l'espace gagné sous les combles constitue une ou des pièces supplémentaires et agrandit donc votre maison.

L’étude en amont : vos combles sont-ils aménageables ?

Quand vous voulez aménager vos combles, la première question à vous poser est la plus simple : est-ce possible ? Vos combles sont-ils aménageables et habitables ?

Pour le savoir, il existe une méthode très simple basée sur les deux types de combles existants :

• Si vos combles sont à fermes traditionnelles, vous pourrez les aménager facilement en raison du volume qu’ils offrent.

• Si en revanche ils sont à fermette, ce sera beaucoup plus compliqué car l’espace entre les fermettes et le plancher ne permettent pas d’obtenir une surface habitable.

Car en effet, le plancher est également un critère d’analyse important pour déterminer si vos combles sont aménageables ou non. C’est sa résistance qui fera que vous pourrez l’utiliser comme surface habitable ou pas.

Ensuite, vous devez vous pencher sur les capacités d’éclairage et d’aération de vos combles, notamment dans le cas où vous voudriez y aménager une salle de bains. En effet, ces installations répondent à des normes bien précises, et il est important que les combles que vous souhaitez aménager soient en mesure d’y répondre lors de l’aménagement.

Enfin, posez-vous la question de la facilité d’accès à ces combles. Cet aspect fait en effet généralement l’objet d’une installation à part : vous devrez par exemple prévoir une échelle, voire même un escalier. Et en fonction de la configuration de votre maison et de vos pièces, de nombreuses possibilités s’offrent alors à vous.

Pour plus de détails sur l’étude à effectuer pour vous assurer du potentiel d’aménagement de vos combles, consultez cette page dédiée.

Si vos combles sont effectivement aménageables, assurez-vous de faire les démarches nécessaires pour répondre à toutes les exigences légales et administrative avant d’entamer vos travaux.

Les démarches nécessaires pour l’aménagement des combles

Ouvrir vos combles nécessite plusieurs démarches, avant de vous lancer dans les travaux proprement dits.

Avant tout, il faut définir si les combles sont aménageables ou perdus. L’évaluation de la charpente permet de procéder à cette étude. Tout dépend de la hauteur disponible entre la toiture et le sol, cependant la nature des fermettes est aussi déterminante. Cependant, même dans le cas d’un comble perdu, il y a toujours une solution.

On estime par la suite l’état des murs et du sol. Les travaux à entreprendre dépendront de la solidité ou non de ces parties. Si vous avez l'intention d'installer une salle de bain dans le nouvel espace, il faut absolument faire évaluer le poids de tous les éléments afin de ne pas risquer un effondrement...

Sur le plan administratif, il faut obtenir un permis de construire pour la création d’espace habitable dépassant 20 m². Dans le cas contraire, une simple demande de travaux est suffisante. Si vous comptez réaliser vous-même l’aménagement, mettez-vous au courant des normes en vigueur en matière d’électricité. Vous pouvez aussi contacter un professionnel et pour choisir celui qui offre le meilleur rapport qualité-prix, demandez plusieurs devis gratuits.

Visitez notre guide pour connaître toutes les obligations à respecter pour aménager vos combles en toute tranquillité. Si vous répondez à ces obligations, vous pouvez alors vous lancer dans la planification des différentes étapes du projet !

Le chantier de l’aménagement des combles étape par étape

De nombreux travaux sont nécessaires pour la réalisation de l’aménagement des combles et ils doivent être détaillés dans le devis.

• Pour un comble perdu, les tâches commencent par la modification et le renforcement de la charpente.

• Généralement, pour un comble aménageable, le chantier débute par une isolation thermique de la pièce concernée, dans le but de faciliter l’échange entre air froid et air chaud.

• Si le sol est solide, il faut tout simplement le revêtir. Dans le cas contraire, une chape en béton léger s'avère indispensable.

• L’autre option consiste à poser un plancher si le sol est nu.

• Quant à la séparation des pièces, vous avez le choix entre les cloisons préfabriquées et les cloisons en briques et mortier.

• Au moins une fenêtre ou une lucarne est utile pour l’éclairage naturel.

L’aménagement des combles est un sujet d’actualité. De nombreuses personnes se lancent seules dans ces travaux. Il est toujours recommandé de faire appel aux professionnels pour leurs précieux conseils et une réalisation rapide de l'ouvrage.

NB: Les travaux d'isolation thermique permettent de bénéficier d'aides fiscales allant jusqu'à 30% des frais hors main d'œuvre.

Vous l’aurez compris, des travaux d’aménagement de combles comportent de nombreuses étapes à respecter, chacune devant être scrupuleusement planifiée afin d’éviter les mauvaises surprises. Et pour vous faciliter la tâche, nous vous avons préparé un guide de l’aménagement des combles d’une maison étape par étape !

Quid de la rénovation de toiture ?

En plus de l’aménagement des combles, faisons également un détour par la rénovation de toiture, travaux tout aussi indispensables pour un confort optimal. En effet, c’est un procédé qui assure l’étanchéité de votre toit et vous évite ainsi d’éventuelles mauvaises surprises. Et tout comme pour les combles, cela nécessite l’intervention d’artisans qualifiés. La rénovation de toiture comporte en effet de nombreux aspects qui dépendent de plusieurs critères, comme la configuration de votre maison et le style que vous désirez obtenir. L’aspect environnemental entre également en ligne de compte : l’isolation du toit doit bénéficier d’un soin tout particulier, aussi bien pour des questions d’économie que de confort.

Si une simple rénovation ne suffit pas, c’est à une réfection de la toiture que vous devrez procéder. C’est notamment le cas lorsque s’attaquer à l’étanchéité du toit ne suffit pas, que les fuites sont trop importantes en raison d’une toiture très abîmée et qu’il faut donc également traiter la charpente. Il faut donc étudier le travail à fournir depuis les combles et surtout assurer le traitement en profondeur de la charpente avant toute chose par un professionnel.

Vous pouvez également profiter de la rénovation de votre toiture pour installer des fenêtres de toit, un choix plus que judicieux lorsque vos combles sont aménagés. Cela offre un certain charme, en plus de proposer de très bonnes performances thermiques.

Si vous n’avez qu’une partie de la toiture à traiter, peut-être avez-vous seulement besoin d’un simple nettoyage ou démoussage. Qu’il s’agisse de tuiles, d’ardoises ou d’autres matériaux, il est fort possible que votre toiture ait besoin d’un nettoyage pour retrouver tout son charme. Mais comme tout travaux, le démoussage doit être mené minutieusement, et si possible par un professionnel qualifié qui déterminera si votre toiture a réellement besoin d’un nettoyage, dans quelles conditions et quel type de démoussage sera le mieux adapté à votre cas.

Vous pourrez en savoir plus sur l’étape de la rénovation de toiture en lisant cet article.

Quel tarif pour un aménagement de combles ?

Votre toiture est comme neuve, vous pouvez donc vous lancer dans l’aménagement de vos combles. Evidemment, cette opération a un coût et comme toujours, il est vital de demander plusieurs devis précis et complets. Prévoyez un budget de 45 000 euros pour 63 mètres carrés de combles à aménager, tout en sachant qu’il vous faudra y ajouter le prix d’un architecte qui prend généralement autour de 10% du prix des travaux.

Evidemment ces tarifs sont donnés à titre indicatif et sont très variables en fonction des différentes caractéristiques de vos travaux : superficie, configuration… Pour situer un prix dans une fourchette assez large, on parle généralement de tarifs compris entre 300 et 1000 euros du m² pour de l’aménagement de combles.

Attention, dans le cas ou vous surélevez vos combles, il s’agit de travaux de maçonnerie et il faudra alors prévoir un budget plus conséquent. Comptez ainsi au minimum 50% de plus qu’un tarif d’aménagement de combles standard. N’oubliez pas que vous pouvez également bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% dans le cas où votre maison a été achetée il y a plus de deux ans. Si c’est une construction neuve, le taux de TVA appliqué est de 19,6%.

Enfin, nous pouvons également détailler les prix selon les types d’aménagement. Ainsi, le matériau choisi pour vos cloisons fera également varier les coûts : une cloison sèche est facturée environ 10 euros/m² alors qu’un mur en béton peut monter jusqu’à 20 euros. De même, si vous choisissez d’y installer un escalier, les différents types peuvent faire considérablement varier le prix : le bois coûte autour de 5000 euros alors que la pierre peut facilement dépasser les 10 000 euros.

Retrouvez tous les coûts et tarifs pour des travaux d’aménagement de combles sur cette page, afin de prévoir au mieux votre budget et mener à bien vos travaux l’esprit tranquille.

Isoler vos combles aménagés

Des combles mal isolés, c’est environ 30% de chaleur en déperdition par le toit. C’est donc une étape indispensable, notamment dans le cas des combles aménageables. Un professionnel de l’isolation pourra facilement vous accompagner dans cette démarche, en prenant en compte les spécificités de votre projet : type de couverture, ancienneté, budget…

C’est également une étape très importante pour vous assurer le maximum de confort au sein de vos combles aménagés. Et puisque les combles sont par définition situés sous la toiture, et donc en contact direct avec l’extérieur, il est important de travailler leur isolation afin que la pièce aménagée soit agréable en été comme en hiver. Ces travaux d’isolation sont donc vitaux pour pouvoir profiter pleinement de cette belle pièce supplémentaire dans votre maison !

Très souvent, la solution d’isolation privilégiée est le bloc de laine entre les solives de la charpente, c’est-à-dire les pièces de charpente qui constituent le plancher de vos combles.

Mais de nombreux types d’isolants existent sur le marché, et certains sont spécifiquement pensés pour s’appliquer aux combles aménageables. En effet, ceux-ci sont présentés sous forme de rouleaux, de façon à être posés sous la pente. C’est pourquoi dans un souci de garder un maximum d’espace habitable dans vos comble, on privilégie des produits d’épaisseur réduite. Cependant, même dans ce cas de figure, il est important de choisir la solution qui présente la meilleure résistance thermique pour une isolation optimale.

Vous retrouverez à cette adresse plus de détails sur l’isolation des combles aménagés, notamment les différentes techniques, types d’isolants et aides disponibles pour mener à bien vos travaux. Evidemment, l’isolation est un aspect important des travaux concernant les combles et elle présente ainsi des grilles de tarifs qui lui sont propres, en fonction de plusieurs critères.

Combien coûte l’isolation des combles ?

Comme dans le cas de nombreux types de travaux, les tarifs d’isolation des combles aménageables varient en fonction des spécificités du projet. N’hésitez pas à demander plusieurs devis pour établir au mieux votre budget. Celui-ci doit notamment mentionner dans le détail les coûts des isolants utilisés et le coût de la main d’œuvre.

Le prix sera également très différent selon la méthode d’isolation. Par l’intérieur, l’isolation des combles aménageables se chiffre entre 20 et 50 euros/m² alors que le prix grimpe pour l’isolation par l’extérieur pour dépasser les 100 euros/m².

Et ce n’est pas par hasard si l’isolation de combles aménagés coûte plus cher. En effet, puisque les travaux concernent un espace habitable, vous faites face à plusieurs contraintes. D’abord, comme nous l’évoquions dans la partie précédente, les isolants doivent être posés sous la toiture, ce qui est plus technique pour l’artisan. Ensuite, la préservation nécessaire du volume d’espace habitable amène de nombreuses contraintes de coût à prendre en compte.

Puis comme nous vous l’expliquions, le fait que votre pièce soit située sous la toiture implique que les isolants utilisés soient aussi efficaces l’été que l’hiver. Enfin, il faut également penser aux équipement qui feront que ces combles seront effectivement habitables, à savoir l’installation électrique, les plaques de plâtres et toutes sortes de finitions.

Nous vous donnons d’ailleurs dans un guide dédié tous les détails relatifs aux différents prix pratiqués pour des travaux d’isolation des combles aménageables.


Laisser un avis sur : “ L’aménagement de combles ”

Top