L'arrosage de vos espaces verts

amenagement espace vert

Les espaces verts contribuent à améliorer l’écosystème. Ils améliorent votre cadre de vie et créent un écrin à votre logement. Pour avoir un beau jardin, son entretien nécessite la maîtrise de gestes de base, surtout en matière d’irrigation. Voici l'essentiel de ce qu’il faut savoir sur l’entretien des espaces verts en matière d’arrosage.

La gestion de l'eau au jardin pour un jardin sobre et bien vert

Vous désirez diminuer votre rythme d'arrosage ou vous voulez faire installer un arrosage automatique pour assurer les besoins en eau de votre jardin ou de votre potager ? Voici quelques principes qui vont vous aider à encore mieux règler votre consommation d'eau pour vos espaces verts. 

Suspendre ou diminuer l'arrosage en fonction des pluies

Attendre les chutes de pluie constitue un moyen très simple d’économiser de l’eau. En effet, il est possible d’arrêter pendant quelques jours les arrosages automatiques en période pluvieuse. Cette pause dépend de la quantité de pluie enregistrée. Il existe une méthode très facile pour calculer le nombre de jours de suspension des arrosages. Avant tout, il faut mettre un pluviomètre dans un espace libre du jardin. Il suffit par la suite de diviser le chiffre affiché par le pluviomètre par l’exigence quotidienne en eau de l’étendue en question. Le calcul de la réserve en eau du sol précède normalement cette opération.

En général, cet arrêt est de 6 jours au mois de mai et de 3 jours en juillet. L’intensité de la pluie est un facteur déterminant. 

Quel système d'arrosage installer, comment choisir?

Vous pouvez installer un système d'arrosage à déclencher manuellement ou automatiquement. Un dispositif automatique avec programmateur est en effet intéressant pour vous soulager de la corvée traditionnelle et ne pas risquer des oublis désastreux.

Quel que soit le mode de mise en route, vous pouvez mettre en place un système efficace. Il peut être simple ou élaboré selon la surface à traiter, selon les pentes du terrain et les végétaux etc,.

  • La première règle consiste à ajuster le matériel d’arrosage en fonction de la surface, des espèces cultivées. Par exemple, un système de goutte à goutte peut-être particulièrement bénéfique à un massif de fleurs, alors que les sprinklers ou oscillants font l'affaire en général pour les pelouses.
  • On distingue les arrosages de surface des systèmes d'irrigation enterrés :
    • Un système d'arrosage de surface coûte peu cher (moins de 5 euros l'asperseur ou 20 euros pour un grand arroseur oscillant). Il consomme beaucoup d'eau et peut être facilement installé par des bricoleurs.
    • Un arrosage enterré coûte plus cher à l'installation : un matériel qui peut associer des goutte à goutte, des tuyères, des tuyaux poreux, une pompe, un programmateur etc, de plus il nécessite une pression minimale de 2 bars et des travaux de tranchées. Ce type d'installation peut avantageusement être réalisé par un professionnel.
  • La quantité de pluies est aussi à prendre en compte. Il convient de ne pas gaspiller cette ressource naturelle. Un récupérateur d'eau de pluie peut être installé dès que vous disposez de gouttières et d'un petit espace de stockage.
  • L’installation d’arrosage doit être entretenue régulièrement.  
  • Attention dans certaines communes l'arrosage d'été peut être limité voire interdit pendant la journée, un programmateur horaire peut vous aider à gérer les arrosages du soir. 

Il existe différentes sortes d’espaces verts, comme un gazon, un jardin, un potager ou un champ. Quel que soit leur type, ils ont besoin d’entretien quotidien, plus particulièrement d’une bonne irrigation. Un arrosage bien adapté est la clé de la santé de votre jardin. Pour assurer une installation efficace de votre système d'arrosage automatique, le recours à un professionnel est de rigueur et tout commence par la demande d’un devis.

Ces étapes sont incontournables pour l’obtention de plants et des gazons bien verts en toute saison. Toutefois, ils peuvent quand même être victimes de problèmes externes (insectes, mauvaises herbes, etc.) malgré un arrosage performant. Afin de les préserver de cette invasion indésirable, on peut utiliser des produits phytosanitaires de désherbage, de débroussaillage ou de fongicides ou l'utilisation d'insectes auxiliaires ou de traitements peu agressifs. 


Laisser un avis sur : “ L'arrosage de vos espaces verts ”

Top