Véranda : Comment choisir ?

choix de véranda

Publié par Laila El Omari | 11.04.2012

Le projet de construction de véranda est important. Elle va agrandir votre demeure. Elle doit s’intégrer convenablement dans le style de votre maison et dans l’environnement qui l’entoure. Le choix des matériaux, l’orientation du dispositif sont à réaliser rigoureusement, afin de profiter pleinement de la douceur d’une belle luminosité.

La première étape à faire consiste à préciser le projet de véranda. Les options dépendent de l’usage prévu et de la surface estimée. Il est toujours préférable de contacter un professionnel pour finaliser le projet. Vous verrez ensemble toutes les possibilités pour le choix des matériaux et pour l’exposition de la construction. À partir des différents éléments, il peut proposer un devis des travaux.

Une véranda pour agrandir votre maison

Augmentez la surface habitable de votre maison avec une pièce supplémentaire, baignée de lumière et donnant sur le jardin. La construction d'une véranda ne s'improvise pas du tout. Agréable l'hiver pour profiter des timides rayons du soleil et ouverte sur l'extérieur l'été pour avoir l'impression de vivre continuellement dehors.

En matière de vérandas, le choix des modèles est vaste ! Le budget est assez difficile à déterminer. Il dépend bien-sûr de la taille de la véranda, de son aménagement, du type de vitrage mais surtout du modèle que vous souhaitez installer et des matériaux qui seront utilisés à la fois pour les côtés et profilés (voir ci-après) et pour le toit (panneaux sandwich, tuiles, panneaux de verre ou de pvc).

Pour plus d’informations sur les avantages d’une véranda sur la superficie de votre espace de vie, visitez notre article dédié.

Les différents types de vérandas

Selon votre besoin, il existe une multitude de possibilités pour les formes et le style de votre véranda. En effet, la véranda carrée à murs droits n’est plus la seule option possible sur le marché ! Vous pouvez aussi choisir une véranda ovale ou ronde qui ira ravir dans une maison moderne et qui vous offrira une belle luminosité.

Vous avez également les vérandas avec angles vitrés, similaires aux vérandas classiques mais offrant elles-aussi une meilleure luminosité. Dans tous les cas, l’important est que votre véranda soit en adéquation avec le style et la structure de votre maison.

La forme de votre véranda n’est pas le seul critère de choix : le style a également toute son importance. Pour un charme à la fois authentique et dans la tendance, la véranda victorienne est un excellent choix : avec sa toiture en pente et ses angles, elle apporte beaucoup de personnalité à une maison. Pour rester dans les originales, il existe également les vérandas kiosque : séparées de la maison, vous pouvez en faire un véritable petit havre de paix au milieu de votre jardin. 

Retrouvez les différents types de vérandas en détails sur cette page.

Le choix des matériaux pour votre véranda

Le choix des matériaux pour la construction de la véranda doit inclure le côté esthétique, le coût et les caractéristiques physiques.

La structure de la véranda peut être bâtie avec 4 types de matériaux :

• L’aluminium est le plus fréquemment utilisé.

• Le PVC est pratique et accessible.

• L’acier est esthétique et traditionnel.

• Le bois offre la chaleur et l’authenticité.

Pour les panneaux ou le vitrage du toit, les choix possibles sont :

• Le verre : c’est le plus esthétique, mais il est lourd. Le double vitrage est recommandé pour les panneaux de la véranda. Il garantit une isolation thermique efficace. Le simple vitrage est à proscrire, sauf si le dispositif servira uniquement de sas à une entrée principale.

• Les plaques opaques, généralement blanches. Elles sont très performantes en termes d’isolement thermogénique durant les beaux jours. Elles réduisent par contre la luminosité

• Les panneaux en polycarbonate qui sont les plus utilisés. Un traitement peut leur permettre de refléter un maximum de rayons de soleil. Leur apparence s’altère avec le temps.

Le choix du vitrage

Pour votre confort, le choix du vitrage de votre véranda a toute son importance. En effet, si celui-ci est bien choisi, vous pourrez vous prélasser dans votre véranda été comme hiver. A la fois isolant et élément esthétique, le vitrage est donc un projet à part entière. Et la première chose à faire pour choisir le bon, c’est de prendre en compte l’orientation de votre véranda. En effet, si vous n’êtes pas exposé sud, votre véranda risque d’être plus souvent à l’ombre, et donc plus difficile à chauffer.

Si vous êtes exposés plein sud et que vous voulez faire des économies, vous pouvez donc aisément opter pour un simple vitrage, à condition de faire l’acquisition de rideaux ou de stores. En effet, sa faible épaisseur laisse facilement passer les rayons du soleil et peut donc vite faire monter la température en été.

Le double vitrage est en revanche la solution la plus polyvalente, elle offre de bonnes performances d’isolation pour un prix relativement raisonnable. Enfin, si votre budget le permet, vous avez également la possibilité d’opter pour du triple vitrage, ce qui vous permettra de bénéficier d’une isolation optimale. C’est la solution idéale si votre véranda est orientée de façon à être assez peu exposée au soleil. Faites tout de même attention car le triple vitrage nécessite d’avoir une structure suffisamment résistante pour pouvoir l’accueillir. Un professionnel pourra facilement vous conseiller sur la meilleure option de vitrage à choisir pour votre installation.

Pour plus d’informations sur les différents types de vitrages pour votre véranda, leurs avantages et leurs inconvénients, consultez notre guide dédié.

Quel éclairage pour votre véranda ?

La véranda étant aujourd’hui un espace de vie à part entière, l’éclairage joue également un rôle de premier plan dans le confort dont vous bénéficierez au sein de celle-ci. Et c’est d’autant plus important si votre véranda est exposée de manière à ne recevoir que peu de lumière extérieure, ou tout simplement si vous souhaitez y passer du temps pendant la nuit.

Comme pour les autres pièces de la maison, vous pouvez envisager un éclairage en deux types, avec le principal qui éclaire la véranda dans son ensemble et le secondaire qui servira davantage de lumière d’appoint, voire décorative.

A partir de là, vous avez l’embarras du choix : spots, lampes, lustres… laissez libre cours à vos envies ! Vous pouvez aussi mixer les deux à des fins décoratives selon l’atmosphère que vous aurez choisi de donner à l’intérieur de votre véranda.

L’important, c’est que votre éclairage soit suffisamment efficace pour vous assurer un confort optimal qui vous permette de profiter de votre belle véranda à n’importe quel moment de la journée.

Pour bien choisir l’éclairage de votre véranda, retrouvez tous nos conseils à cette adresse.

Où et comment implanter votre véranda ?

Il faut bien choisir l’exposition de la véranda par rapport à l’ensoleillement. Son orientation dépend de la région. Pour les contrées chaudes, une direction est, sud-est est l’idéal. Elle permet de bénéficier du premier rayon de soleil le matin et d’éviter les fortes chaleurs de l’après-midi. Dans les régions plus au nord, l’orientation préconisée se tourne vers le sud. Elle offre l'opportunité d’avoir plus de chaleur en hiver, mais elle peut parfois entrainer une surchauffe. On considère de plus en plus cet ajout de surface vitrée comme un élément "bioclimatique". Attention toutefois car trop peu de personnes maitrisent ce savoir-faire.

Si la véranda est utilisée toute l’année, comme une pièce à vivre on peut prévoir un système de chauffage. S'il s'agit d'un jardin d'hiver, la question ne se pose pas. Il est possible d’étendre le chauffage central de la maison ou d’opter pour un radiateur.

L’aération de la véranda est aussi importante. Elle évite la condensation et atténue la chaleur. Des grilles dans le châssis ou une petite ouverture sont suffisantes.

Evidemment, votre véranda doit également avoir une étanchéité irréprochable ainsi qu’une structure qui permettra sa bonne durabilité. Ce point est d’autant plus important que les vérandas aux ossatures et styles complexes sont de plus en plus dans l’air du temps : il est donc indispensable d’être particulièrement méticuleux dans leur conception.

Le choix est très large dans la construction de véranda. Il est conseillé de se faire aider par un professionnel pour étudier profondément le projet. Le choix des matériaux et l’implantation requièrent l’avis éclairé d’un spécialiste du secteur. Le dispositif doit s’intégrer parfaitement dans son environnement.

Pour mener à bien votre projet, consultez notre guide des points clés pour réussir l’installation de votre véranda.

Le prix d’une véranda

Voici un panorama des prix pour une véranda de 20 m2 par type de profilés :

• La véranda en aluminium, le modèle le plus répandu est solide, simple et rapide à construire. Elle offre un excellent rapport qualité-prix par rapport aux autres matériaux. Comptez entre 20 000 et 25 000 EUR . (Le coût moyen au m2 est compris entre 900 et 1 100 EUR). Plus de 80% des vérandas sont en aluminium.

• La véranda en PVC est certainement la moins chère de toutes. Le PVC autorise cependant un large choix de formes et de couleurs. Le modèle en PVC est idéal pour les petites vérandas. Comptez entre 15 000 et 20 000 EUR. (Le coût moyen au m2 est compris entre 750 et 1 000 EUR)

• La véranda en bois, matériau noble, solide et robuste est conseillée pour les maisons en pierre auxquelles elle apporte un cachet indéniable. Comptez entre 30 000 et 35 000 EUR. (Le coût moyen au m2 est compris entre 800 EUR pour un bois d'entrée de gamme à 1200 voire 1700 EUR pour un bois robuste ou exotique)

• Les vérandas en acier ou fer forgé se distinguent par la noblesse des matériaux qui les composent. L'acier ou le fer sont des matériaux très résistants qui s'harmonisent avec tous les styles de maison. Un bémol, le prix car l'acier comme le fer forgé coûte très cher. Comptez entre 40 000 et 50 000 EUR. (Le coût moyen au m2 est compris entre 2000 et 2500 EUR)

• Le prix moyen de votre véranda va évoluer selon des facteurs tels que :

• Le design. Une véranda de forme originale ou sur-mesure coûtera de 20 à 60 % plus cher qu'un modèle classique.

• La taille de la construction, le nombre de côtés ou selon si elle est adossée à la maison

• L'isolation. La qualité du vitrage simple, double ou triple vitrage déterminera le niveau d'isolation de la pièce et impactera sur le prix d'une véranda. Le choix du matériau est essentiel à cet égard.

• L'aménagement intérieur

• L'état du sol, les travaux de préparation du terrain s'il est en pente nécessiteront des travaux en extérieur plus ou moins importants de terrassement.

Infos en +

Si votre véranda dépasse les 20 m2 vous aurez besoin d'un permis de construire. Pour un modèle inférieur ou égal à 20 m2 une déclaration préalable suffira. Pour éviter toute déconvenue il est indispensable de s'adresser à un professionnel compétent. Consultez sur cette page les tarifs détaillés d’un projet de véranda.


Recevez 3 devis de véranda

Vous recherchez un professionnel pour vos travaux de véranda ?
  • Saisissez votre demande en 1 min
  • Obtenez gratuitement jusqu'à trois devis
  • Choisissez celui qui vous convient le mieux

Laisser un avis sur : “ Véranda : Comment choisir ? ”

Top