Prix isolation : Quels sont les tarifs pour des travaux ?

Prix isolation : ce qu’il faut savoir pour ses futurs travaux

L’isolation constitue une catégorie de travaux énergétiques à réaliser en priorité, pour des considérations de confort mais également d’ordre économiques. Reste que le fait d’estimer le prix des travaux d’isolation à réaliser n’est pas une mince affaire, étant donné qu’il peut varier en fonction de nombreux facteurs, comme les caractéristiques de votre logement, la nature des travaux à réaliser ou encore le choix des isolants qui vont intervenir. Le mieux est évidemment de s’adresser à plusieurs professionnels pour qu’ils puissent réaliser avec vous un diagnostic complet (type de logement, matériaux, type de conception, techniques et matériaux d’isolation à prioriser…) et définir par la suite un devis qui fixera le prix total de vos travaux d’isolation. Par ailleurs, il est aussi fondamental d’avoir un minimum de culture concernant l’isolation au sens large, pour comprendre par extension les facteurs qui influent sur les prix des chantiers mais aussi sur la manière de faire baisser le coût global du devis. C’est pourquoi ce dossier vise à vous présenter les avantages concrets que vous pourrez gagner en réalisant des travaux d’isolation, mais aussi tous les éléments qui interviennent dans la variation du prix d’un chantier d’isolation, avec notamment une présentation des différences de prix entre les types d’isolants existants, en nous penchant plus particulièrement sur l’isolation extérieur. Enfin, afin d’être complet sur la problématique liée au prix de travaux d’isolation, nous vous présenterons les différentes aides nationales et locales disponibles dont il est possible de profiter afin de faire baisser le prix de vos travaux.

Pourquoi réaliser des travaux d’isolation ?

Entamer des travaux d’isolation thermique, qu’il s’agisse de partir de zéro ou d’une rénovation complète ou partielle, est une démarche intéressante dans la mesure où elle vous permettra de réaliser des économies importantes sur votre facture énergétique, mais également d’avoir un confort renforcé au sein de votre habitation. Une déperdition thermique due à une isolation défaillante engendre une tendance pour l’air chaud de s’évaporer en hiver et de laisser entrer de l’air chaud de façon trop importante en été. Ces déperditions thermiques sont d’ailleurs principalement générées par le toit (30%), les murs (25%) ou encore les fenêtres (20%). Elles peuvent être également engendrées par la ventilation, les fuites, les ponts thermiques mais aussi par les sols et les planchers bas. Ce phénomène de déperdition peut s’avérer très coûteux du point de vue de votre facture énergétique annuelle, et c’est la raison pour laquelle une bonne isolation thermique, qu’il s’agisse de l’extérieur ou de l’intérieur, est fondamentale pour réaliser des économies. L’idée est évidemment de réduire la consommation en énergie de votre logement, sachant que votre facture s’avérera jusqu’à 60% moins importante si vos solutions d’isolation sont adaptées. Réaliser une isolation est donc avant tout une démarche globale, qui implique de nombreux éléments de votre habitation. Mettre en place une isolation performante c’est aussi la garantie de voir son système de chauffage ou de climatisation fonctionner de manière plus optimale, ce qui implique là encore de réaliser des économies sur votre facture énergétique. Une maison bien isolée sollicitera moins les systèmes de gestion de température qu’une maison qui ne l’est pas. Si vous en avez donc la possibilité, faites en sorte de d’abord mettre en place des solutions d’isolations adaptées avant de penser au système de chauffage et de climatisation au sein de votre logement. Enfin, une isolation thermique efficace est aussi gage de confort dans votre logement, et ce quelles que soient les saisons. En effet, vous pourrez ainsi jouir d’une température homogène tout au long de l’année, et particulièrement en été et en hiver, où vous n’aurez ni trop chaud, ni trop froid !

Comment se définit le prix d’une isolation ?

Afin de dialoguer au mieux avec le ou les artisans qui seront en charge des devis et des travaux d’isolation, mais aussi de tirer le meilleur rapport qualité-prix, il est important d’avoir une certaine culture sur le sujet de l’isolation, notamment concernant la définition des prix pour de tels travaux. Aussi, sachez que le prix d’une isolation thermique va dépendre de multiples facteurs : • la surface qu’il sera nécessaire d’isoler • le périmètre des futurs travaux d’isolation (sols, murs, toit...) • la réalisation éventuelle d’un bilan thermique • le choix des matériaux isolants (béton, laine de verre, paille, polystyrène…) • la qualité des isolants sélectionnés (épaisseur…) • le prix de la main d’œuvre • les délais du chantier Plus précisément, les facteurs qui vont le plus faire varier le prix seront naturellement le choix des isolants et leur qualité, le coût de la main d’œuvre et l’étendue du chantier. Voyons par exemple plus en détail le prix d’une isolation extérieure, qui est l’une des plus chères à mettre en œuvre, pour ensuite nous intéresser aux différents prix en fonction des types d’isolants employés.

Focus sur le prix d’une isolation extérieure

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) met à disposition du grand public les prix moyens pratiqués concernant tous les aspects des travaux d’isolation thermique. En les consultant, on constate par exemple que le prix au m² peut grandement varier en fonction de la nature des travaux et que l’isolation extérieure est le type de chantier qui est le plus onéreux : • Pour une isolation des murs par l’intérieur : 20 à 60€ le m² • Pour une isolation des murs par l’extérieur : 70 à 120€ le m² • Pour une isolation des sols : 10 à 30€ le m² • Pour une isolation des combles aménageables : 45 à 60€ le m² L’isolation thermique par l’extérieur (appelée ITE) est une technique d’isolation très performante pour sa capacité à réduire les déperditions de chaleur, notamment en supprimant les ponts thermiques. Elle consiste à mettre en place un isolant et un parement de façade autour de l’habitation afin de réduire au maximum les déperditions de chaleur. Le prix d’une isolation thermique est ainsi plus important que celui d’une isolation par l’intérieur car la technique est plus performante mais peut s’avérer plus contraignante à mettre en place pour les professionnels (difficulté d’accès à la façade, nombre d’étages...). Il y a également la problématique du choix des isolants et de leur épaisseur qui interviendra dans la définition du prix global de vos travaux d’isolation par l’extérieur. Ainsi, avec un prix moyen compris entre 75 et 120€ le m² (fourniture de l’isolant et la pose compris) selon l’ANAH, réaliser l’isolation par l’extérieur exige certes un certain budget. Pour autant, cet investissement sera compensé par un bien-être renforcé au sein de l’habitation tout comme par la réalisation d’économies d’énergie importantes, d’autant que ce procédé permet aussi d’améliorer l’isolation phonique de votre logement. Ce type d’isolation peut aussi influencer positivement sur la valeur de votre logement si vous en êtes le propriétaire, étant donné son efficacité et les économies à l’usage qu’il génère.

Comparatif des prix des différents isolants

Le prix de l’isolation peut aussi varier en fonction des matériaux employés et de leur épaisseur, tout comme de leur performance à isoler. Enfin, la surface à isoler, c’est-à-dire la quantité d’isolants utilisés, va aussi influer sur le prix total de vos travaux. Voici par exemple le coût moyen pour 100mm d’épaisseur concernant les principaux isolants utilisés sur le marché selon l’ANAH: • Laine de verre : 3 à 10€ • Verre cellulaire : 10 à 50€ • Laine de bois : 15€ • Polyuréthane : 20€ • Ouate de cellulose : 15 à 20€ • Polyuréthane : 35 à 65€ • Polystyrène expansé : 15 à 20€ etc. Pour comparer au mieux le prix des isolants dans le cadre de travaux d’isolation, il est important de comparer des produits qui présentent des performances d’isolation similaires. Pour cela, l’indicateur le plus pertinent reste celui de la résistance thermique et de son coefficient (R) : il s’agit de la capacité de l’isolant à absorber des changements de températures. Ainsi, plus ce coefficient va être important et plus l’isolation le sera également. Nous allons ainsi vous donner plus d’informations sur les prix des isolants dont le coefficient de résistance thermique est important, c’est-à-dire égal à 5.

Le prix de la laine de verre et de roche

La laine de verre et la laine de roche sont réalisées à partir de sable et de basalte. Il s’agit en réalité de laines minérales artificielles, qui disposent de bonnes propriétés isolantes en plus de leur tendance à renforcer l’isolation phonique du logement. Concernant le prix de ces isolants, on les trouve globalement entre 3€ et 10€ le m² pour la laine de verre et de 6 à 10€ pour la laine de roche.

Le prix du polyuréthane et polystyrène expansé

Emanant de la chimie, le polyuréthane et le polystyrène expansé sont très utilisés concernant les travaux d’isolation par l’extérieur. Ils possèdent la spécificité d’être très résistants à l’humidité mais aussi d’être très compacts. Solides, ils peuvent ainsi être multifonctions et s’utiliser autant pour les façades extérieures que pour le plancher. Ces matériaux possèdent toutefois des performances à l’isolation phonique moins importantes que la laine de verre par exemple. Concernant leur prix, il faudra compter entre 15 et 20€ le m² pour le polystyrène expansé et 35 à 65€ le m² pour le polyuréthane.

Le prix des isolants écologiques

Les isolants écologiques sont des matériaux provenant de l’activité du recyclage, des animaux ou des végétaux. Parmi eux, on compte la fibre de bois, la laine de chanvre, le liège ou encore la ouate de cellulose. Leur faible densité et leur propension à évacuer naturellement l’humidité en font des matériaux d’isolation très utilisés pour isoler les combles. Concernant leurs prix, il peut être assez variable, en voici les prix moyens : • la ouate de cellulose: 35€ le m² si vendue en vrac et 40€ le m² sous la forme de panneaux • le liège en vrac est vendu environ 35€ le m² ou 60€ le m² sous la forme de panneaux • la fibre de bois sera facturée 36€ le m² sous forme de panneaux souples et 60€ le m² sous forme de panneaux denses • la laine de chanvre est facturée 30€ le m² sous forme de panneaux et 31€ le m² sous forme de rouleaux

Les aides disponibles pour faire baisser le prix des travaux d’isolation

Le prix des travaux d’isolation peut donc constituer un coût certain. Fort heureusement, il est possible de profiter d’aides nationales et locales afin de faire baisser le coût total de votre chantier d’isolation. Voici les principales aides énergétiques disponibles : • Aides de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat • L’Éco-prêt à Taux Zéro • une TVA à 5,5% Pour en bénéficier, notez qu’il faudra remplir certaines conditions d’obtention mais également recourir obligatoirement à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’environnement).

Les aides de l’ANAH

L’ANAH propose des aides sous la forme de subventions pouvant aller jusqu’à 10.000€ HT (ou 25.000€ si les travaux sont conséquents). Ces subventions sont conditionnées à un certain niveau de revenus pour en bénéficier, et elles ne sont réservées qu’aux personnes disposant d’un logement de plus de 15 ans au moment de la demande. Ces subventions peuvent être complétées par la prime « Habiter Mieux » délivrée par l’Etat, qui propose une enveloppe comprise entre 1600 et 2000€. Les travaux énergétiques devront toutefois améliorer au minimum de 25% les performances énergétiques du logement, précise l’agence.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt qui vise à financer au sens large des travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques de l’habitation, dont les travaux d’isolation. Il s’adresse autant aux propriétaires qu’aux bailleurs ou aux sociétés civiles dont la résidence a été construite avant 1990. Pouvant aller jusqu’à 20.000€ pour deux chantiers différents et jusqu’à 30.000€ pour trois chantiers différents, ce prêt est cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

La TVA à 5,5%

Les travaux d’isolation correspondent à une catégorie de travaux qui jouit d’une réduction du taux de TVA à 5,5% au lieu de 20%. Ce taux est cependant uniquement appliqué si c’est le professionnel (qualifié RGE) qui réalise l’achat du matériel nécessaire. La TVA réduite ne concerne que les travaux pour une habitation de plus de deux ans et qui constitue une résidence principale ou secondaire.


Laisser un avis sur : “ Prix isolation : Quels sont les tarifs pour des travaux ? ”

Top