Prix Isolation par l'extérieur 2019 : le guide

guide isolation par exterieur

Publié par Olesya K. | 10.02.2015

L'isolation extérieure pour isoler et embellir votre maison. Choisir une isolation thermique par l'extérieur pour votre maison individuelle c'est opter pour une technique qui allie performance et esthétisme. Elle contribuera à donner de la valeur à votre patrimoine autant en termes de consommation énergétique que d'embellissement de façade. Découvrez les atouts que peut vous apporter ce procédé d'isolation.

Qu'est-ce que l'isolation thermique par l'extérieur ?

Isoler votre maison par l'extérieur c'est en quelque sorte "habiller" d'une enveloppe isolante le bâti pour limiter la pénétration de l'air froid en hiver et chaud en été. Ce système d'isolation complet formant un "mur manteau" est généralement composé de polystyrène, de laine de roche ou de fibre de bois placés sous une armature grillagée, le tout recouvert d'un sous-enduit et d'un crépi décoratif ou sous un film d'étanchéité recouvert d'un parement final.

L’isolation par l’extérieur présente le double avantage d’isoler votre maison plus efficacement mais aussi de la valoriser en lui donnant une seconde jeunesse au niveau esthétique. Le matériau le plus couramment utilisé est le bois, mais plusieurs autres solutions existent (PVC, pierre…). Isoler par l’extérieur a également une autre valeur ajoutée : la flexibilité. En effet un bardage peut être installé sur tous types de construction, quel que soit le matériau de votre habitation. Cela permet enfin de bien protéger votre habitat des caprices de Mère Nature, notamment de l’humidité puisque l’isolation par l’extérieur est pensée pour autoriser une certaine ventilation entre les isolants et les murs.

Notez que ces travaux nécessitent les mêmes démarches que pour un ravalement de façade, c’est-à-dire une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie de votre commune.

L’isolation par l’extérieur propose donc de nombreux avantages pour votre maison. Et si vous n’êtes toujours pas convaincu(e ), n’hésitez pas à aller faire un tour sur cet article : nous y présentons toutes les bonnes raisons d’isoler votre habitation par l’extérieur !

Deux solutions pour isoler par l'extérieur : l'enduit ou le bardage

Il existe 2 manières d'isoler une maison, guidées par le goût personnel ou par la réglementation locale. En effet, modifier l'aspect d'une façade nécessite l'obtention d'un permis de construire et certaines municipalités n'acceptent pas des réalisations non conformes au style local.

L'isolation par enduits hydrauliques ou organiques

Les enduits hydrauliques faits de ciment et de chaux sont projetés en couche épaisse à l'aide d'une machine à mortier. Disponibles en différentes granulométries et effets déco, ils permettent toute sorte de finition (aplatie, en relief...)

Les enduits organiques sont composés de résines synthétiques et s'appliquent à la main ou sont projetés en fine couche. Ils sont utilisés pour l'obtention d'une façade lisse et uniforme.

L'isolation par bardage

Il s'agit de parements disponibles en divers matériaux (bois, terre cuite, béton, zinc, ardoise, fibre-ciment...) et diverses présentations (panneaux, tuiles, clins...) à poser sur une ossature bois ou métallique. Généralement, la pose est effectuée par lames dont l’orientation verticale, horizontale ou diagonale dépend du contexte.

Un professionnel saura vous conseiller efficacement sur la meilleure technique à adopter. Il existe plusieurs isolants efficaces dans le cadre d’une pose d’isolation sous bardage, notamment la laine de chanvre avec traitement ignifuge, les laines minérales ou encore le polystyrène.

Evidemment, quel que soit le type d’isolation pour lequel vous optez, il s’agit d’une opération relativement technique qui fait appel à de réels savoir-faire.

Les conseils techniques pour une isolation des murs extérieurs

Il existe principalement 3 techniques pour poser l’isolant :

• Le collé, utilisé en neuf comme en rénovation sur des supports sains, plans, sans revêtements. On colle l'isolant par bandes, en pleine surface ou par plots.

• Le calé-chevillé aussi utilisé en neuf ou en rénovation mais davantage adapté aux supports non plans, bruts ou revêtus. Le matériau d'isolation est calé avec des plots de colle appliqués sur l'envers avant d'être maintenu par des chevilles à expansion.

• La fixation mécanique utilisée essentiellement en rénovation. Le matériau d'isolation est fixé de manière verticale ou horizontale sur des profilés enchâssés dans le support. Il peut être aussi maintenu verticalement grâce à des raidisseurs posés entre 2 plaques.

Peut-on la mettre en place soi-même ?

Rien ne vous empêche d'installer vous-même votre isolation extérieure. Il s'agit cependant d'une opération complexe tout particulièrement aux abords des angles, des encadrements de baies, des seuils de portes et appuis de fenêtre. Il est donc préférable de vous adresser à un spécialiste qui saura maîtriser certaines règles exigeantes de mise en œuvre. Il faut tout de même préciser que les travaux d’isolation par l’extérieur ne nécessitent aucun changement de fenêtres si ces dernières sont en bon état, mais cela reste là encore un point à faire vérifier par un professionnel.

Pour le cas des différentes solutions d’isolation des fenêtres, nous vous invitons à lire cet article.

Il faut ensuite savoir que les travaux d’isolation extérieure sont réalisés en deux phases : la pose de l’isolant puis du revêtement. On commence ainsi par fixer l’isolant au mur à l’aide de chevilles et d’un treillis. Ensuite, la deuxième étape  est d’appliquer une couche d’enduit mince, à laquelle on ajoutera en surcouche un enduit de finition.

Dans le cas où c’est l’enduit qui est utilisé, il existe plusieurs solutions différentes : polystyrène, fibre de bois, laine de roche…

Demandez plusieurs devis pour l'isolation par l'extérieur et choisissez un artisan RGE, professionnel "Reconnu Garant de l'Environnement", un label de qualité attestant d'un savoir-faire en la matière. Cette qualification est nécessaires pour bénéficier de l'éco-prêt à taux zéro et du crédit d'impôt de 30%.

Pour plus d’informations sur les différentes techniques d’isolation extérieure, consultez notre guide dédié.

Après avoir passé en revue les différentes techniques pour ces travaux, voyons maintenant quels avantages et inconvénients ils peuvent présenter.

Quels sont les avantages et inconvénients d'une isolation par l'extérieur ?

L'isolation extérieure d'une maison va permettre de supprimer la plupart des ponts thermiques se trouvant à la jonction des huisseries, du plancher et dans les angles du bâti. Elle permet de gagner jusqu'à 3 classes de DPE (Diagnostic de Performance Energétique).

Parmi les différentes techniques d’isolation thermique par l’extérieur, on retrouve notamment le vétage, qui consiste à poser directement contre le mur l’assemblage d’un isolant et d’un parement. Les différents panneaux peuvent s’emboîter et sont fixés par des vis, des chevilles ou par clipsage.

Des économies de chauffage et la préservation environnementale

Les performances thermiques offertes par l'ITE vont générer une économie d'énergie importante liée au chauffage sans oublier l'impact bénéfique sur l'environnement grâce à la diminution des rejets de CO2.

Par ailleurs, vous pouvez également choisir de respecter l’environnement dès le début de vos travaux, notamment en choisissant des matériaux isolants naturels : chanvre, laine de vois, ouate de cellulose… Nous vous détaillons dans un article dédié comment rendre vos travaux d’isolation plus écoresponsables.

Selon vos envies et besoins en isolation par l’extérieur, ces isolants peuvent être très intéressants pour vous. N’hésitez pas à demander conseil à des professionnels qui sauront vous conseiller sur le meilleur choix d’isolant en fonction de votre contexte.

L'isolation acoustique

L'ITE favorise le confort acoustique de l'habitat et la préservation de son intimité. Elle permet d'atteindre une diminution acoustique supérieure aux exigences de la NRA (Nouvelle Règlementation Acoustique) et aux labels de qualité LQ et LQUnCA.

Une protection contre l'usure du bâti

Une isolation extérieure évite aux murs un vieillissement prématuré en les protégeant des intempéries et des écarts importants de température hiver/été pouvant aller jusqu'à 40°C en France. Cette forme d'isolation prévient les mouvements de la structure et diminue les risques de fissures.

Une valorisation de l'habitat

L'ITE valorise votre patrimoine en vous mettant en conformité avec la RT 2012 et le DPE (Diagnostic de Performance Energétique). L'absence d'isolation caractérise souvent les constructions antérieures aux années 1970 lorsqu'il n'existait aucune réglementation thermique.

Une isolation par l’extérieur constitue également une valorisation de l’habitat dans le sens où elle vous permettra de rafraîchir l’aspect de votre maison au niveau esthétique. Isolation et esthétique : un duo gagnant qui a tout à offrir à votre habitation, comme nous vous le détaillons dans cet article !

Une intéressante souplesse de construction

Le gain de place est un argument d'importance à l'heure où chaque mètre carré compte. Si l'on considère qu'une isolation par l'intérieur fait perdre jusqu'à 7 % de la surface habitable, on comprend dès lors l'intérêt d'isoler par l'extérieur même si cela impose d'empiéter sur la surface au sol. (Un léger dépassement du Coefficient d'Occupation du Sol est toléré par l'Etat). L'ITE évite également de repenser complètement la décoration intérieure du fait qu'aucune modification intérieure n'est à envisager.

Une grande liberté architecturale

L'isolation extérieure ouvre de nombreuses possibilités pour un bâti esthétique, du plus moderne au plus traditionnel. Large choix des matériaux allant du métal au bois en passant par le PVC, le zinc, la pierre, le fibrociment... la liberté architecturale est très étendue et se prête idéalement aux rénovations extérieures lourdes, capables de répondre aux obligations régionales ou de respecter le style d'origine.

L'isolation par l'extérieur comporte toutefois quelques inconvénients

L'intérieur peut être affecté d'une perte de luminosité des ouvertures en raison de la surépaisseur des murs et de la profondeur plus importante des tableaux de fenêtres, d'où un "effet meurtrière".

Attention, l'ITE n'est pas envisageable sur des maisons jumelées, dans les zones protégées, à proximité de monuments historiques ou si votre voisin ne donne pas son autorisation. Si l'opération entraîne une modification de la façade, vous devrez déposer un permis de construire ou une déclaration de travaux à la mairie de votre domicile.

Mais notez que les façades de votre maison ne sont pas les seules à être concernées par vos travaux d’isolation extérieure. Si vous avez un garage, celui-ci peut également entrer en ligne de compte.

Le cas de l’isolation de garage

N’oubliez pas que le garage est un élément important dans le cadre de vos travaux d’isolation extérieure. La meilleure technique pour ce faire est celle du bardage, que nous vous avons détaillée plus haut. Vous aurez ainsi le meilleur rapport qualité/esthétique, l’installation pouvant s’accorder parfaitement avec l’aspect global de votre maison.

Cette technique d’isolation consiste en un assemblement de lames de différents matériaux. Pour le garage, nous vous conseillons vivement d’opter pour le bois. Vous avez alors le choix entre plusieurs types de bois : autoclave, reconstitué, composite… Chacun de ces bois présente ses propres caractéristiques, à choisir selon vos besoins.

Pensez également aux dimensions : ces dernières dépendent aussi des matériaux, notamment au niveau de l’épaisseur. Pour plus de détails sur l’isolation de votre garage, consultez notre guide dédié.

Tarifs de l'isolation par l'extérieur

Le tarif est fonction de la surface à isoler et de la complexité de la façade pouvant nécessiter une dépose et remise en place des volets, un travail important sur les débords de toit etc.

D'une manière générale, comptez un prix de l'isolation par l'extérieur au m² compris entre 120 et 180 EUR.

L'Isolation des murs extérieurs ouvre droit sous certaines conditions, à des aides financières, sous réserve que les travaux soient réalisés par une entreprise certifiée RGE et fournissant les matériaux.

L'Eco Prêt à Taux Zéro pour les logements construits avant 1990 et occupés à titre de résidence principale. Il est attribué sans condition de ressources (sous réserve de l'accord de l'établissement bancaire) pour un financement des travaux à hauteur maximum de 30 000 EUR sans intérêt, par logement.

Le crédit d'impôt (ex-CITE) à hauteur de 30 % de vos dépenses plafonnées pour les matériaux uniquement.


Recevez 3 devis de dpe (diagnostic de performances énergétiques)

Vous recherchez un professionnel pour vos travaux de dpe (diagnostic de performances énergétiques) ?
  • Saisissez votre demande en 1 min
  • Obtenez gratuitement jusqu'à trois devis
  • Choisissez celui qui vous convient le mieux

Laisser un avis sur : “ Prix Isolation par l'extérieur 2019 : le guide ”

Top