Un budget bien défini pour des travaux sereins

Prix des travaux de la maison

Connaître le coût des différents chantiers prévus pour votre maison constitue l'une des premières étapes incontournables de votre projet de construction ou de rénovation. Cette démarche doit s'appuyer sur la collecte de devis pour vos travaux. Ces documents présentent de manière détaillée le chiffrage des propositions techniques de professionnels pour effectuer les réalisations, l'embellissement ou les transformations que vous désirez.

A quelles conditions ? Ces études doivent être réalisées à la suite d'une visite sur place, dans votre propriété, ou bien à partir des plans dessinés par un architecte. Elles vous permettent de découvrir les conseils et les préconisations techniques pour votre cas de figure. 

Il vous suffit alors d'additionner les montants des différentes réalisations prévues pour obtenir le budget global à dégager pour réaliser vos aménagements. Vous pouvez ainsi anticiper sans souci le financement de ces dépenses (par exemple avec la souscription d'un prêt ou la demande d'une subvention), vous assurant une gestion sereine de vos travaux au quotidien.

Comment s'informer sur le prix des travaux pour les payer à leur juste valeur ?

En raison des investissements souvent élevés engagés pour l'embellissement ou la construction de votre résidence, vérifier que vous payez un tarif cohérent se révèle essentiel. Pour vous aider à juger du rapport qualité-prix d'un artisan ou d'une entreprise, les organismes professionnels du bâtiment vous proposent 2 astuces simples mais très efficaces :

  • calculer le prix travaux m2 : une valeur trop faible se révèle souvent synonyme de travail peu soigné ou de dégradation rapide. Pour tenir son devis, l'intervenant risque en effet de rogner sur tous les postes de dépenses, même les plus cruciaux
  • être curieux : avant de vous engager, interrogez chaque professionnel sur le déroulé de sa prestation, les produits et ou les techniques utilisés. Lorsque 2 solutions sont en balance, n'hésitez pas à vous faire expliquer en détail les avantages (et les inconvénients !) de chacune.

Vos recherches passent dorénavant presque toujours par internet : ainsi notre service "e-travaux" de demande de devis permet de recevoir rapidement plusieurs propositions provenant de professionnels localisés près de chez vous. Dès que vous faites une demande de devis en ligne, sous 2 heures, notre service vous rappelle, précise votre besoin et communique la demande aux entreprises disponibles sur votre secteur géographique. Les professionnels prennent alors rendez-vous pour vous rendre visite et établir des devis après une évaluation  sur place de votre besoin.

Dans les jours qui suivent, les artisans vous font parvenir leurs offres détaillées gratuites. Vous pouvez ainsi comparer le rapport qualité-prix des différents professionnels et de leurs prestations. Pour tester tout de suite, postez ici une demande de devis en ligne.

Comment s'y retrouver face à des modes de tarification très variés ?

Si le coût d'une transformation complète de votre logement s'établit autour de 1000 euros par mètre carré selon les spécialistes du bâtiment, cette évaluation cache des disparités très importantes. Le rafraîchissement des peintures et la pose de parquet dans une chambre se voient fréquemment chiffrés entre 35 et 40€/m², alors que l'aménagement d'une salle de bains standard peut dépasser 300 euros le m². Cette différence s'explique d'abord par la quantité et le coût des matériaux : pensez simplement à la différence entre le pot de peinture nécessaire au m² de peinture et à la combinaison de plomberie, carrelage, bac de douche, verre, pommeau de douche etc,. que comporte un m² de salle de bain... La grande différence de prix de 2 types de travaux différents peut aussi se justifier par la technicité des prestations, l'emploi éventuel de matériaux complémentaires et le type de rémunération du professionnel. Celui-ci a le choix de facturer ses services :

  • à la durée (au jour, à l'heure), pour les opérations de complexité modérée qu'il réalise fréquemment et maîtrise parfaitement
  • au forfait (souvent extrapolé d'un tarif au mètre carré et de la superficie à traiter). Cette tarification globale se voit notamment utilisée lorsque l'intervention nécessite un appareillage spécialisé (échafaudage, grue...) ou se révèle de grande ampleur

Dans certaines régions, la pénurie touchant les professions très spécialisées (charpentiers, couvreurs...) peut se traduire par un renchérissement des devis. S'informer sur les prix des travaux consiste aussi à vérifier des détails comme la facturation (ou non) de frais de déplacement.

Le taux de TVA, un coût supplémentaire à prendre en compte pour vos travaux

Au 1er janvier 2016, 3 niveaux de TVA peuvent s'appliquer sur les factures liées aux travaux dans les logements de particuliers et leurs dépendances. L'échelle très large de leurs taux (du simple au quadruple) peut se traduire par une augmentation importante du coût de votre chantier. Le montant de cette charge supplémentaire dépend de la nature des aménagements ou des extensions envisagés :

  • le taux dit « réduit », de 5,5 %, se voit réservé aux prestations de rénovation thermique dans des maisons ou des appartements âgés d'au moins 2 ans
  • le taux intermédiaire, fixé à 10 %, s'applique à toutes les opérations visant à transformer, agrandir ou embellir la construction abritant votre résidence
  • le taux « normal », de 20 %, concerne tous les autres travaux, notamment ceux portant sur l'entretien de vos espaces extérieurs (jardin...)

Lors de la comparaison de devis, assurez-vous que le taux de TVA est adéquat et que le montant TTC se trouve clairement mentionné. Certains intervenants peu scrupuleux peuvent par artifice (mise en gras, police de grande taille...) tenter d'attirer votre attention sur le prix total hors taxe (HT), plus attractif.

Crédit d'impôt et aides, pour financer certains de vos travaux !

Des déductions fiscales ou des subventions directes permettent de réduire les dépenses de certains aménagements réalisés dans votre logement. Leur impact sur le financement de vos travaux d'amélioration intérieurs ou extérieurs n'est pas négligeable. Dans les cas les plus favorables, elles vous permettent d'obtenir une aide ou une réduction d'impôt s'élevant à 80 % voire 100% des frais engagés.

Les principales correspondent :

  • aux subventions de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat), qui visent à améliorer la sécurité, la salubrité ou l'isolation de votre maison. Le montant de ces versements est conditionné par vos revenus et le nombre de personnes composant votre foyer
  • au CITE, qui sert à financer des solutions d'économie d'énergie et de transition énergétique : il peut atteindre 10.000 euros

Les collectivités locales, les caisses de retraite et les CAF vous proposent également des aides ou des emprunts à très faible taux d'intérêt pour la réhabilitation de votre bien immobilier. Si vous êtes propriétaire ou locataire d'une résidence principale construite avant 1990, pensez aussi à l'éco-prêt à taux zéro, cumulable avec le credit d'impôt associé au CITE.

Le prix, critère important mais pas unique pour choisir une entreprise

Au moment de choisir les professionnels en charge d'embellir ou de transformer votre maison, le tarif proposé pour effectuer les travaux ne doit pas représenter votre seul critère. S'il reste important pour départager des prestations similaires ou des interventions à très faible valeur ajoutée, il est généralement à compléter d'une évaluation du sérieux de l'artisan ou de l'entreprise pressentis.

Quelques moyens simples vous permettent de vérifier la qualité et la rigueur d'un professionnel :

  • contacter par téléphone 2 ou 3 de ses clients précédents pour connaître leur avis sur le travail effectué (respect des délais, finitions...)
  • demander des preuves (photos, « book »...) de ses réalisations les plus spectaculaires afin de juger sa maîtrise technique
  • vous renseigner sur son ancienneté dans le métier, ses spécialisations et ses certifications.

Quand vous envisagez de contracter avec une entreprise de batiment sous forme de société (SARL, SA...), un conseil important consiste à vous informer sur sa situation financière et sa solvabilité avant de signer tout engagement. Si cet intervenant fait faillite lors des travaux, vous ne disposerez d'aucun recours pour réclamer l'achèvement des prestations. Passer par le service de mise en relation e-travaux.com, vous assure que l’entreprise qui propose ses services est souvent en contact avec notre service client qui élimine les sociétés les moins sérieuses. Cela ne doit pas vous dispenser de faire votre propre enquête.

La validité d'un devis : pourquoi et comment s'en assurer ?

Les devis remis par les professionnels du bâtiment ne sont pas seulement un moyen d’information  pour estimer l'enveloppe budgétaire dédiée à vos travaux. En fait, dès qu’ils sont signés les devis deviennent de véritables engagements contractuels. Ces « contrats » vous garantissent que :

  • les tarifs des forfaits, des fournitures et de la main-d'œuvre annoncés se verront réellement appliqués sur les factures
  • l'artisan ou l'entreprise ne vous réclameront pas un total plus élevé que prévu, même s'ils ont dû supporter des coûts plus importants pour effectuer leurs prestations

Pour bénéficier de cette protection légale, vous devez simplement vous assurer que le devis remis porte certaines mentions obligatoires dont la date et la durée de validité (ou une date d'extinction). Il vous suffit ensuite de vous engager avant l'échéance en marquant « bon pour accord » sur le document, en le signant et en le remettant au professionnel.

Si la loi ne prévoit aucun délai de validité minimal, dans la pratique, la validité d'un devis travaux s'établit en moyenne autour de 3 mois. Attention un devis signé contraint l’entreprise à exécuter les travaux au prix négocié mais engage aussi le client à les faire réaliser !

Le prêt credit travaux, l'un des moyens les plus pratiques pour financer les travaux de votre logement

Proposé par l'ensemble des établissements bancaires français, le crédit travaux constitue un financement complémentaire idéal pour face aux dépenses prévues lors de la rénovation ou de l'extension de votre maison etc, Il peut également s'utiliser pour régler le coût d'installation d'aménagements extérieurs comme une véranda ou une piscine.

Ce produit se distingue par sa flexibilité et son accessibilité : le montant minimal d'emprunt s'établit fréquemment à 1.500 euros et ne nécessite aucun apport personnel. Taux et durée de remboursement dépendent étroitement des revenus de votre ménage, de votre situation financière et de vos relations avec votre banque. Pour obtenir le crédit le plus compétitif, vous pouvez utiliser l'une des stratégies suivantes :

  • mettre en concurrence votre agence en démarchant d'autres établissements
  • recourir aux services d'un courtier
  • passer par des plates-formes internet de financement alternatif

Notez que vous ne pouvez mobiliser le pret credit travaux que pour le projet joint au dossier de souscription. Impossible par exemple d'utiliser son reliquat pour vous acheter une voiture ou partir en voyage !

La déclaration de travaux, un impact sur votre calendrier et sur vos dépenses à ne pas négliger

Certains des aménagements que vous réalisez dans votre logement peuvent nécessiter une déclaration préalable de travaux en mairie. Cette formalité permet de vérifier que votre projet reste conforme aux règles d'urbanisme nationales et locales.

Elle se révèle obligatoire lors de :

  • l'extension ou la construction de bâtiment
  • la transformation de votre résidence en local commercial ou industriel (et vice-versa)
  • la modification de l'aspect extérieur de votre habitation (porte, fenêtres, peinture de la façade...)

Pour obtenir l'approbation de votre mairie, les démarches restent très simples, demandant généralement le dépôt d'un formulaire accompagné de pièces justificatives. Pensez à les effectuer avant tout démarrage de votre chantier, en gardant à l'esprit que l'étude de votre dossier peut prendre entre 1 et 2 mois selon sa complexité. Ce délai doit impérativement s'intégrer dans le calendrier de votre projet afin d'éviter des coûts inutiles. Inutile de prévoir la présence de professionnels facturant leurs prestations à la journée si vous ne disposez pas de la validation de la déclaration préalable de travaux nécessaire pour qu'ils puissent intervenir !

Faites baisser le coût de vos travaux d'amélioration, simplement en organisant et en préparant votre chantier !

Organiser vos travaux permet de faire d’une pierre deux coups :

  • Planifier de façon suffisamment détaillée le déroulement des tâches,
  • vous permet de réaliser des économies importantes : en anticipant par exemple le choix des matériaux, des coloris ou des technologies nécessaires pour rénover votre logement, vous pouvez les négocier au meilleur prix et sans aucune urgence.

Vous profitez aussi d'une plus grande liberté pour organiser le travail des professionnels, vous assurant un enchaînement fluide des travaux. Vous avez ainsi la garantie que vos prestataires ne perdent pas de temps inutile et libèrent dans les délais impartis votre résidence ou ses dépendances.

Appuyez-vous également sur votre estimation de budget pour faire plus facilement des choix si vous êtes confronté à des soucis financiers majeurs ou à des retards imprévus. Vous pourrez aisément sélectionner pièce par pièce les aménagements réellement nécessaires.

 


Recevez 3 devis de poêle à bois

Vous recherchez un professionnel pour vos travaux de poêle à bois ?
  • Saisissez votre demande en 1 min
  • Obtenez gratuitement jusqu'à trois devis
  • Choisissez celui qui vous convient le mieux

Laisser un avis sur : “ Un budget bien défini pour des travaux sereins ”

Top